« une femme seule » #espace 44 du 4 au 9 février

Image

Le Théâtre de l’Acteur

De Dario Fo et Franca Rame

Traduction-adaptation: Toni Cecchinato et Nicole Colchat Conception et jeu: Yasmine Ghazarian et Aurélie Sorrel-Cros Collaboration artistique et photographique: Anne Bouillot

La Révolution spirituelle n’a pas encore eu lieu et la vraie révolution sexuelle non plus. CHUT ! Il ne faudrait pas que ça se sache dans nos démocraties si modernes et si ferventes quant à la si fameuse liberté d’expression. DON’T WORRY ! On ne dira rien, on prendra quelques photos. Le texte des années 70 donne la parole à Maria « la ménagère ». NOUS DÉCALONS notre propos en donnant la parole à Maria l’artiste photographe. Nous entrons dans l’intimité d’une femme qui a le droit d’ouvrir un compte en banque, qui a le droit de vote, le droit au divorce, le droit de ne pas faire des enfants, le droit de porter plainte, le droit d’être homosexuelle, le droit d’être artiste, le droit d’être seule, le droit de jouir, le droit à l’avortement (peut-être plus en Espagne). Mais cette nouvelle Maria n’a toujours pas le droit de dire le métaphysique racisme culturel contre le féminin. AND SO ? BE HAPPY SISTER and JUST DO IT !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s