Exposition sur le mouvement les Guerrillas Girls #Médiathèque de Villeurbanne

En 1985, à l’affiche du Museum of Modern Art de New York : An International Survey of Painting and Sculpture.Dans cette exposition au titre prometteur et ambitieux, pas moins de 169 artistes sont représentés dont… 13 femmes ! Cette nouvelle affirmation masculiniste, dans le temple mondial de l’art moderne et contemporain, donne naissance par réaction aux Guerrilla Girls.

Justicières masquées d’une tête de gorille, en mini jupe, bas résilles et talons aiguilles, elles manifestent et collent des affiches dans les rues de New York. Elles dénoncent avec humour le sexisme et le racisme dans l’art, en détournant  et « retournant » les images et les slogans machistes et ethnocentristes.

Les Guerrilla Girls posent bientôt une question récurrente : « Est-ce que les femmes doivent être nues pour rentrer dans les Musées » ? Les Guerrilla Girls ne cessent d’enquêter, vérifier et sensibiliser sur la faible présence des femmes et des artistes de couleur dans l’art, le cinéma et  la littérature. Leur combat entre dans les salles des musées, à la Biennale de Venise en 2005, au Centre Pompidou à Paris, mais aussi en Irlande, à Istanbul, Mexico, Athènes, Rotterdam, Bilbao, Sarajevo, Shanghai, Cracovie, Montréal…Depuis 25 ans, les Guerrillas Girls parcourent le monde, c’est à Villeurbanne qu’elles frappent cette fois-ci. Le combat continue.

Exposition à voir du samedi 25 janvier au samedi 15 mars 2014 à la Médiathèque de Villeurbanne.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s