Le droit des femmes à avorter doit être reconnu par l’ONU !

Aujourd’hui s’ouvre à New York la 58ème session de la « Commission de la condition de la femme » (CSW), qui se tiendra au siège des Nations Unies jusqu’au 21 mars. Le thème de la CSW 58 est la mise en œuvre des objectifs du Millénaire pour le développement, pour les femmes et les filles (accès à l’éducation, accès à l’emploi et égalité professionnelle, parmi les problématiques qui seront abordées).Trois militantes d’Osez le féminisme ! y seront présentes la première semaine, en particulier pour relayer et appuyer les positions pour le droit à l’avortement.

Alors que nous observons de par le monde et en Europe, notamment, une attaque en règle du droit des femmes à avorter, comme c’est le cas par exemple en Espagne, il est plus que jamais nécessaire et vital pour la vie de millions de femmes de réaffirmer que l’accès à l’avortement est une condition sine qua non pour atteindre l’égalité femmes-hommes.

Osez le féminisme ! espère que la CSW ne cèdera pas sous la pression des anti-choix, parmi lesquels le Vatican, à la manœuvre depuis de nombreuses années pour contrecarrer toute tentative de reconnaître ce droit fondamental à l’ONU. Et au-delà d’un statu quo quant à l’avortement, Osez le féminisme ! rappelle qu’il est grand temps que l’avortement soit reconnu comme faisant pleinement partie des droits sexuels et reproductifs, et qu’il soit légalisé partout.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s