Nicole-Claude Mathieu est décédée.  » Nous lui devons un magnifique travail  » :  » Céder n’est pas consentir! « 

« Nous lui devons un magnifique travail : « Céder n’est pas consentir » http://www.fichier-pdf.fr/2013/03/11/ceder-n-est-pas-consentir/. « Co-fondatrice, en 1977, de la revue Questions féministes, où elle publie aux côtés, notamment, de Monique Wittig, de Colette Guillaumin, de Christine Delphy, Nicole-Claude Mathieu est l’une des grandes voix du féminisme radical matérialiste. Dans le recueil de textes écrits entre 1971 et 1989, intitulé « L’anatomie politique » http://www.editions-ixe.fr/sites/default/files/anatomie_politique-introduction.pdf, elle croise la critique épistémologique de l’ethnologie et de l’anthropologie, dont elle est spécialiste, avec une critique politique de la conceptualisation des sexes et de leur catégorisation: deux niveaux de représentation structurés par la domination – masculine – qui, dans les faits comme dans les discours, et dans toutes les sociétés, conduit à assimiler les femmes au particulier (elles sont perçues, pensées en tant qu’êtres sexués), et les hommes à l’universel. La violence symbolique, mais aussi sociale, et physique, ici à l’œuvre organise « les rapports sociaux de sexe »: les sexes, insiste Nicole-Claude Mathieu, « sont le produit d’un rapport social ». »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s