Communiqué de presse Municipales 2014 : Le gouvernement entendra-t-il la sonnette d’alarme ?

Les résultats électoraux des municipales se sont soldés par une avancée notable des conservateurs et de l’extrême droite, et une abstention record. Osez Le Féminisme ! tire la sonnette d’alarme.

Saluons tout d’abord la victoire historique d’une femme à la tête de la capitale, Anne Hidalgo. C’est une réussite pour toutes celles et ceux se battent pour que les femmes soient candidates, élues, et puissent, elles aussi, participer aux décisions. Néanmoins, cela ne saurait occulter la réalité de l’absence de femmes Maires : la proportion de femmes têtes de liste élues est sensiblement la même qu’en 2008: seules 12,68% de femmes ont été élues, pour 12.06% en 2008. Ce résultat est peu surprenant au vu du nombre de femmes candidates en tête de liste, mais néanmoins révoltant dans notre pays au XXIe siècle.

D’autres résultats de ces élections sont tout aussi inquiétants. La montée de l’abstention, de l’extrême droite et le basculement de nombreuses villes traditionnellement progressistes est un signal d’alarme à l’attention du gouvernement. Elle témoigne de la forte déception des électeurs et électrices et d’une sanction claire à l’égard des politiques menées ces 18 derniers mois. Il est de la responsabilité du gouvernement de renouer avec un projet politique ambitieux sur les valeurs d’égalité, de liberté, et de solidarité.

La victoire du Front National dans une dizaine de communes de France doit également nous alarmer. Sa présence banalise les idées racistes, sexistes et homophobes, qui s’opposent en tout point à un projet de société féministe. Il s’agit là d’une bataille idéologique qui a été menée et en partie gagnée par les réactionnaires de tous poils qui sont descendus dans la rue ces derniers mois. Nous ne laisserons pas les idées rétrogrades se répandre et contaminer les esprits sans y répondre.

Nous attendons donc des messages et des actes forts de la part du gouvernement dans les prochains jours et les prochains mois. Il va sans dire qu’un remaniement n’aurait de sens sans un changement de cap politique et sans le maintien d’un Ministère des Droits des femmes et de la parité. Les combats qui portent l’électorat progressiste sont nombreux et urgents, c’est au gouvernement et aux partis politiques, lors des prochaines échéances, de donner envie aux électeurs de se déplacer et de voter massivement pour des projets politiques progressistes enthousiasmants.

Communiqué de presse du national sur les élections municipales de 2014

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s