Prochain atelier-débat non-mixte le 30 avril : Reconnaître et répondre aux masculinistes

Mis en avant

Notre prochain atelier débat aura lieu le jeudi 30 avril à 19h, comme toujours au Centre Berthelot (Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation, 14 Avenue Berthelot 69007 Lyon Berthelot), sur le thème du masculinisme. 

Ce prochain atelier d’Osez le féminisme 69, sera non-mixte. Qu’est ce que cela signifie ? Pourquoi ce choix ? Est-ce de la ségrégation ?
Éléments de réponses et de compréhension.
Depuis des milliers d’années, les femmes, entre autres, subissent des mécanismes de domination les excluant de certaines sphères (politiques, économiques etc…), et les cantonnant à d’autres (famille, foyer…). Afin, de développer, un modèle de société qui permette aux femmes d’exprimer leur potentiel, il est nécessaire par moment que celles-ci bénéficient d’espaces au sein desquels elles puissent librement s’exprimer. Toutes les oppressions ont leurs spécificités, dès lors échanger entre personnes qui vivent des situations similaires permet de nommer les choses, de les révéler et par conséquent d’aider à la libération.
Ainsi, au regard des problématiques que posent certaines thématiques (comme la Sexualité, la reconstruction après des violences, le harcèlement etc…) Osez le féminisme 69, a décidé d’offrir aux femmes des temps d’échange non-mixtes. Dorénavant, certains ateliers et Kféministes seront dédiés essentiellement aux femmes.
Pas une décision contre, mais une décision pour ...
A noter, que cette décision n’est pas prise pour aller à l’encontre des hommes (qui ne sont pas le centre du monde) mais en faveur des femmes. Il s’agit tout simplement de déplacer le point de vue pour comprendre la logique !  
Osez le féminisme reste une association mixte, seuls certains temps spécifiques sur des thèmes spécifiquement sensibles deviennent non-mixtes. Il ne s’agit pas de remettre pas en cause l’engagement féministe d’hommes mais de garantir aux femmes, aux victimes du patriarcat, des temps où la parole peut se libérer moins difficilement. Cette décision est la résultante de plusieurs échecs de communication en mixité. Elle nous apparaît nécessaire pour garantir un espace de discussion et d’échange qui ne soit ni monopolisé, ni envahi de violence symbolique.
Si vous ne comprenez pas notre choix, nous vous encourageons à organiser vous-mêmes d’autres événements féministes mixtes sur les mêmes thèmes.

affiche-mascu copie

Publicités

Mobilisons-nous ! Les défenseurs des droits des femmes & des enfants mettent en garde contre la future loi à propos de l’autorité parentale.

Il en va de la protection des femmes victimes de violences, séparées, qui sont – elles et leurs enfants en danger – , encore en danger après une séparation !

Les associations et collectifs de défense des droits des femmes mettent en garde contre la proposition de loi relative à l’autorité parentale à l’intérêt de l’enfant.

Nous vous invitons à signer la pétition : en cliquant ICI


Manifeste Protégez les Enfants signé par la Fédération Nationale Solidarité Femmes l’Association SOS les Mamans, le Collectif Abandon de Famille – Tolérance Zéro, le Collectif National pour les Droits des Femmes, les associations Femmes Solidaires, Libres Mariannes, Osez le Féminisme, l’Association Internationale des Victimes de l’Inceste (AIVI), la Voix de l’Enfant (974), La Coordination Française pour le Lobby Européen des Femmes (CLEF), le Collectif Féministe contre le Viol, le Mouvement Mondial des Mères, La Ligue du Droit International des Femmes, les associations Rose Jaune, Réussir Egalité Femmes-Hommes, Réseau Féministe « Ruptures », Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir (FDFA), Elu-e-s Contre les Violences faites aux Femmes (ECVF) SOS Sexisme, Les efFRONTé-e-s, leCollectif Libertaire Anti-Sexiste (CLAS)

Voici le rapport thématique que la Justice a rendu le 22 novembre 2013 : cliquez ICI

Voici un article paru dans le journal hebdomadaire « Le Nouvel Observateur » qui analyse cette note : cliquez ICI